Le fabuleux destin d’une paire de chaussettes

M’ vous offre la livraison à partir de 50€ d’achat

23,00 

Chaussettes en fil de coton Bio certifié – conçues et tricotées en France – Gamme Cinéma – Le fabuleux destin d’une paire de chaussettes

Un cadeau plein d’attention, pour jouer les Amélie autour de vous !

Mais à qui donc destinerez-vous ces belles chaussettes ?

Une illustration réalisée par Cécile Le Dorh, inspirée de l’œuvre, vous l’aurez deviné, Le fabuleux destin d’Amélie Poulain, de Jean-Pierre Jeunet

Effacer
UGS : ND Catégorie :

Détail produit, composition

Étui cartonné au format livre de poche (10,8 x 18 cm), fermeture façon Couture

– accompagné, d’une carte postale 9 x 12 cm
. glissée sur le dessus de l’étui, la carte est amovible laissant la possibilité d’écrire sur son verso
. imprimée en offset sur papier couché 2 faces, la carte est protégée en recto, par un vernis satiné
. illustrée par Cécile Le Dorh, inspirée du film Le fabuleux destin d’Amélie Poulain de Jean-Pierre Jeunet

– contenant une paire de chaussettes de coton biologique certifié
Taille : 36/41 et 42/46
Couleur : jaune – corps de la chaussette jaune foncée, pointes et talons jaune clair
Motif : clap de cinéma
Hauteur : sous le mollet
Fabrication : fabriquées en France
Entretien : lavables en machine à 30° C

Composition :
M’ meschaussettes réalise des chaussettes de qualité supérieure, en fil de coton bio, fabriqué en France
– La composition (81 % coton , 17 % polyamide, 2 % élasthanne) offre à ces chaussettes confort, solidité et souplesse
– Le coton certifié issu de l’agriculture biologique, préserve la santé de l’homme et de l’environnement

Étui cartonné et carte : imprimés sur carton certifié PEFC 100 %, encre à base d’huile végétale

Illustration de Cécile Le Dorh inspirée du film Le fabuleux destin d’Amélie Poulain

* Clap première, plein écran sur Amélie et ses chaussettes !

Le film nous promène dans Montmartre, à travers le quotidien simple et discret d’ Amélie, jeune serveuse dans un petit bar de la butte.

Ce qu’elle aime, Amélie, c’est observer les gens, laisser libre cours à son imagination, repérer des détails que personne ne voit, s’émerveiller avec, et recevoir avec joie les petits riens de la vie. Des petits riens de bonheur, qu’Amélie justement s’emploie, incognito, à semer autour d’elle. Famille, voisins, collègues se trouvent ainsi heureuses victimes d’une bienfaitrice anonyme.

Rempli de détails nostalgiques, le scénario livre aussi une fraîcheur et une énergie positive bienvenues. Dès sa sortie, en 2001, le succès est immédiat et retentissant auprès du public. Et pourtant, du scénario à la réalisation du film jusque sa diffusion, le parcours ne fut pas vraiment simple et le film essuya même des refus. Co-écrit par Jean-Pierre Jeunet et Guillaume Laurant, le script a bien failli rester à jamais au fin fond d’un tiroir … rejeté par 2 producteurs successifs ; l’un trouvant le film trop parisien et élitiste, l’autre jugeant sa construction, de « bric et de broc ». Une conclusion à cela ? Suivez toujours le fil (de coton de chaussettes), de vos idées !

* Le pied de nez

Le Fabuleux destin d’Amélie Poulain, c’est aussi le fabuleux destin du film :

  • 4 césars (meilleur film, meilleur réalisateur, meilleure musique et meilleur décor)
  • 8 millions d’entrées en France

À l’international, le film sort dans 50 pays et touche près de 23 millions de spectateurs ! Ce fabuleux succès déclenche aussitôt un fabuleux afflux de touristes du monde entier, curieux de découvrir Montmartre, et notamment le célèbre café des 2 Moulins de la rue Lepic, où se déroulent de nombreuses scènes.

20 ans après ? Un visiteur s’y ferait tirer le portrait devant, toutes les 4 minutes ! Vérité ou non, une chose est sûre, l’endroit ne désemplit pas et continue d’attirer à lui des fans du monde entier. Le syndicat d’initiative de Montmartre réalise même un livre d’or rassemblant des centaines de témoignages spontanés et enthousiastes d’inconditionnels admirateurs.

* Les pieds sur terre

Portez vos chaussettes de 7 lieux !

Caméra en main ou pas, partez déambuler sur les traces d’Amélie, dans les dédales de Montmartre, quartier mythique et enjôleur de notre chère capitale : une balade enchantée, tant le quartier (le village) recèle de charme, regorge de surprises, avec ses passages cachés, ses ruelles pavées, ses escaliers mythiques, ses écrins de verdure, ses vignes et ses secrets d’artistes.

A visiter aussi : www.museedemontmartre.fr Ce musée présente l’histoire Montmartroise et son effervescence artistique. Créé en 1960, dans l’une des bâtisses les plus anciennes de la Butte, et entouré de jardins, il offre aux visiteurs une parenthèse bienfaitrice de verdure et de tranquillité.